Lore la Guerre des Planeswalkers : Partie 2

Partie 1 disponible ici

Salut à tous, amis Vorthos (dans le jargon du design de Magic, ça veut dire que vous êtes fan de storyline, et que les créatures légendaires sont faites pour vous). Dans ce deuxième article, nous allons couvrir les évènements qui se sont déroulés sur Kaladesh et sur Amonkhet.  

Toutes les histoires sont disponibles sur le site de Wizards of the Coast, et en français. Donc n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil si vous voulez plus de précisions.

Pour commencer cette aventure, nous retrouvons nos héros là où tout va se terminer : sur Ravnica. Quand je parle de héros, je parle des Sentinelles à ce moment de l’histoire : Jace, Nissa, Chandra, Gidéon et Liliana.
Forts de leur victoire récente sur les Eldrazis, ils se réunissent pour définir quel sera leur prochain terrain de jeu.

Je vous fais un petit aparté sur le combat contre les Eldrazis, puisqu’il fait quand même intervenir nombre de personnages qui se retrouvent sur Ravnica pour La Guerre des Planeswalkers.



Les Eldrazis ont été emprisonnés il y a des millénaires par Ugin, Nahiri et Sorin sur le plan de Zendikar pour les empêcher de ravager tous les plans. Des années plus tard, ils parviennent à se libérer une première fois. Nahiri (originaire de Zendikar) appelle ses anciens alliés et amis à l’aide, mais personne ne répond. Elle parvient à les ré-enfermer mais ne comprend pas le silence de ses amis. Elle se rend donc sur Innistrad, le plan de Sorin. Celui-ci fait preuve d’une indifférence qui la met hors d’elle et déclenche un combat entre eux. Sorin prend le dessus et enferme Nahiri dans une prison magique.

Des siècles plus tard (de nos jours en quelque sorte), Bolas manipule Jace, Sarkhan et Nissa pour libérer à nouveau les trois titans : Emrakul, Kozilek et Ulamog. C’est à l’occasion du combat contre Ulamog et Kozilek, sur Zendikar que les quatres planeswalkers à l’origine des Sentinelles (tous sauf Liliana) font connaissance et s’unissent pour vaincre les deux titans. Ils sont notamment aidés par Kiora, elle aussi originaire de Zendikar. Mais cette dernière, trop attachée à son indépendance, refuse de rejoindre leur groupe.


Pendant ce temps, Nahiri, qui s’est libérée de la prison de Sorin, retourne sur son plan natal pour y trouver un monde ravagé. Folle de douleur et ivre de revanche, elle décide de mettre au point un plan pour attirer le dernier titan sur Innistrad, le plan de Sorin. Les Sentinelles, sous l’impulsion de Jace, se rendent également sur Innistrad (heureuse coïncidence) et y constatent l’influence Lovecraftienne de Emrakul. Grâce à l’aide de Liliana, et de Tamiyo (et de Emrakul…) ils parviennent à emprisonner Emrakul dans la lune d’Innistrad. Liliana rejoint à cette occasion les Sentinelles, y voyant un moyen de les utiliser pour ses propres desseins.


Nous revenons sur Ravnica, où le groupe nouvellement formé des Sentinelles reçoit la visite de Dovin Baan, consul de Kaladesh. Dovin requiert leur aide afin d’investiguer sur les agissements d’un groupe de rebelle qui pourrait mettre en péril l’évènement de l’année : la foire des inventeurs. La foire des inventeurs est un rassemblement des plus ingénieux esprits de Kaladesh, au cours duquel ils s’affrontent pour se voir décerner le prix d’inventeur de l’année.


Chandra est visiblement troublée par la requête de Dovin Baan, et pour une bonne raison : Kaladesh est son plan d’origine ! Plan sur lequel elle n’est jamais retournée depuis l’embrasement de son étincelle car elle y a vu mourir ses parents du fait du consulat, la dictature en place. Malgré le caractère plus politique que menace inter-planaire, les Sentinelles décident tout de même de se rendre sur Kaladesh pour voir de plus près ce qu’il s’y trame.

Pendant ce temps sur Kaladesh, une inventrice de génie, Rashmi (vous noterez le verlan de Mishra) s’affaire à inventer ce qui fera d’elle l’inventrice de l’année. C’est au cours de ces travaux qu’elle met au point un appareil capable de téléporter de la matière. Extatique à propos de cette découverte, elle en parle à son amie Saheeli, un Planeswalker local qui aperçoit immédiatement le dangereux potentiel de la machine par rapport aux voyages inter-planaires. Sans lui révéler sa nature de Planeswalker, elle la met toutefois en garde des suites de cette invention et la prie d’arrêter ses recherches. Prenant l’attitude de Saheeli comme de la jalousie mal placée, Rashmi décide d’ignorer les conseils de son amie, et s’en va présenter son invention à la foire.

Retournons à nos Sentinelles qui sont arrivées sur place, et s’aperçoivent que les rebelles ne sont pas si méchants (on appellera ça la Résistance maintenant, question de point de vue) et sont commandés par… Pia ! La maman de Chandra. C’est donc des retrouvailles émouvantes entre la mère et la fille. Il s’avère également que l’un des supports à la Résistance n’est autre qu’Ajani, lui aussi concerné par la cause des opprimés du consulat. Les Sentinelles font aussi connaissance de Saheeli qui supporte la Résistance et leur fait part de l’invention de Rashmi.


C’est donc dans ce climat de tension que s’ouvre la foire et que l’on découvre celui qui tire les ficelles de cet évènement, en compagnie de Dovin. Ce n’est autre que Tezzeret, l’artificier aux ordres de Bolas. Il est là pour s’accaparer les inventions les plus prometteuses pour le compte de son maître. L’issue de la foire, vous l’aviez tous deviné : Rashmi et son téléporteur gagnent. Malgré les efforts des Sentinelles pour éviter que Tezzeret ne s’empare de l’invention, celui-ci s’enfuie dans les laboratoires du consulat, avec Rashmi.

Ce rapt, conforté par Dovin qui ordonne aux soldats du consulat de saisir toutes les inventions de la foire, est l’élément déclencheur qui met le feu aux poudres et entraîne une situation de guerre civile sur Kaladesh. Alors que les Sentinelles sont occupées à se cacher dans la ville pour échapper aux soldats du consulat et échafauder des plans pour récupérer Rashmi, Tezzeret force Rashmi à perfectionner sa machine afin qu’il puisse l’intégrer aux parties cyborg de son corps. Lorsque les Sentinelles parviennent à s’infiltrer dans les laboratoires du consulat, et défaire Tezzeret, c’est déjà trop tard. Le pont planaire est achevé, et Tezzeret transplane rejoindre son maître.


Devant la menace que représente l’acquisition d’une telle invention par Bolas, Ajani fait le choix de rejoindre les Sentinelles. Liliana, Chandra, Nissa, Gideon et Jace décident alors d’aller confronter Bolas, pensant avoir l’effet de surprise, et avant qu’il ne puisse tirer un quelconque avantage du pont planaire. Pour se faire, Liliana leur indique un plan probable sur lequel Bolas est susceptible de se cacher : Amonkhet. Les indications de Liliana ne sont d’ailleurs pas tout à fait désintéressées, puisque sur Amonkhet réside également le troisième démon dont elle doit se défaire pour se libérer de son pacte. En effet, suite au Mending et à la déchéance de ses pouvoirs, elle a passé un pacte avec quatre démons (Kothophed, Griselbrand, Razaketh et Belzenlok) pour recouvrer sa jeunesse éternelle.

Ajani, lui, a déjà affronté Bolas auparavant sur Alara. Il connait le Dragon-Planeswalker et sait que les Sentinelles ne sont pas encore de taille à l’affronter. Il décide d’aller arpenter le Multivers à la recherche d’alliés.

L’histoire de Kaladesh s’achève donc sur les adieux de Chandra à sa mère, et le transplanage dans les dunes d’Amonkhet.


Amonkhet est un monde désertique, aux influences égyptiennes. L’histoire se situe dans la cité de Naktamon, une ville opulente, sous la forme d’oasis en plein désert. La ville est protégée des agressions du désert par une barrière magique, qui empêche également les créatures cadavériques de pénétrer dans l’enceinte protégée.


Nos héros ont transplané en plein milieu d’un nid de guivres des sables. Ils parviennent à se défaire de leurs assaillants et à rentrer dans Naktamon. Ils sont surpris d’y trouver une population excessivement jeune, et vouée à un seul objectif, l’accomplissement des Epreuves. Et plus particulièrement de l’Epreuve de Zèle, qui promet aux champions la gloire éternelle via l’ultime sacrifice de leur personne. Afin de ne pas perturber les initiés dans leur préparation des Epreuves, toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement de la cité sont remplies par des momies, réanimés de tous ceux qui échouent dans les Epreuves. Ces Epreuves sont supervisées par cinq dieux, Oketra (la blanche), Kefnet (le bleu), Bontu (la noire), Rhonas (le vert), et Hazoret (la rouge), l’ultime déesse qui fait passer l’Epreuve de Zèle.

Liliana se met alors en quête de son troisième démon, et Gidéon se laisse embarquer dans l’accomplissement des Epreuves. Pendant ce temps, Jace, Nissa et Chandra essayent d’investiguer ce qui se trame sur ce monde et où peuvent-ils débusquer Nicol Bolas. Ils font à cette occasion la connaissance de Samut, une habitante locale qui questionne l’ordre établi et le but ultime des Epreuves. Au cours de leurs investigations, ils vont découvrir l’horrible réalité d’Amonkhet, que je vous ai déjà spoilé dans l’article consacré à Bolas, ainsi que la prophétie des « Âges » :  Lorsque le second soleil attendra son zénith, entre les cornes du dieu-pharaon, les âges tant attendus débuteront.

La première partie de la storyline d’Amonkhet se termine lors du passage de l’Epreuve de Zèle par Djeru, le meilleur ami de Samut, et compagnon de Gideon lors du passage des épreuves. Gideon et Samut s’interposent entre Hazoret et Djeru, alors que ce dernier allait se sacrifier pour atteindre « la gloire éternelle ». Alors que Djeru maudit son ancienne amie, le second soleil atteint son Zénith…


Le premier âge est l’Âge de la Révélation, au cours duquel les citoyens d’Amonkhet doivent apercevoir ce qui les attend après l’Epreuve du Zèle au-delà du portail de l’après-vie, le paradis promis. Au lieu de ça, le portail révèle un désert infini, et s’en échappe un démon qui met à feu et à sang la cité. Il s’agit de Razaketh, le troisième démon de Liliana. Les Sentinelles parviennent à l’éliminer malgré leurs réticences à apporter de l’aide à Liliana, qui leur avait caché ses véritables desseins quant à leur venue sur Amonkhet.


Le second âge est l’Âge de la Gloire, celui pendant lequel les dieux doivent prouver leur valeur auprès du Dieu-Pharaon. C’est l’apparition des trois dieux des ténèbres : Le Dieu-Scorpion, chasseur de Dieux ; Le Dieu-Sauterelle, porteur d’afflictions ; le Dieu-Scarabée, faiseur d’Immortels. C’est également le moment que choisit Nicol Bolas pour transplaner sur Amonkhet et se révéler aux yeux de tous. Le Dieu-Scorpion parvient à prouver sa valeur en se débarassant d’Oketra, de Rhonas et de Kefnet. Bontu quant à elle, se révèle avoir été fidèle à Bolas tout au long des années, mais son maître lui fait subir le même sort que ses frères et sœurs. Hazoreth est la seule déesse à survivre au cataclysme (C’est la raison pour laquelle le cycle des dieux zombie de « la Guerre des Planeswalkers » est incomplet, le dernier dieu étant remplacé par Lharg, le dieu cochon des Gruuls).

Le troisième âge est l’Âge de la Promesse. Il dépeint la destruction de la protection magique de la cité par le Dieu-Sauterelle et l’invasion par les hordes cadavériques qui errent dans les dunes.


Le quatrième âge est l’Âge de l’Eternité. C’est là qu’on apprend le but ultime des Epreuves. Les dépouilles de tous les champions qui sont venus à bout des Epreuves ont été envoyées dans la citadelle de Bolas, pour être réanimés et recouverts de Lazotèpe. C’est l’armée des Eternels qui va servir à envahir Ravnica. Il était important que cette partie du plan de Bolas se déroule sur Amonkhet, car c’est le seul endroit où l’on trouve le Lazotèpe, ce métal qui va servir de protection lors du voyage interplanaire.


Au cours de l’invasion de la cité par les légions d’Eternels, des poches de résistances, menées par Samut, Djeru et les Sentinelles s’organisent dans la ville mais sont impuissantes face à l’implacabilité des champions immortels. La seule victoire que Samut parvient à décrocher, est la défaite du Dieu-Scorpion pour sauver Hazoreth d’une mort certaine. Cette victoire va d’ailleurs lui permettre d’embraser son Etincelle de Planeswalker. Alors que les survivants, accompagnés de la déesse, s’enfuient dans le désert, Les Sentinelles s’en vont confronter Bolas.

Cependant, c’est sans surprise que l’équipe de justiciers interplanaires n’est pas assez préparée à cette rencontre. Bolas leur inflige une lourde défaite et les oblige à s’enfuir, abandonnant Amonkhet à la destruction la plus totale.


Jace, dont l’esprit a été explosé par un combat psychique avec le Dragon se transplane instinctivement sur Ixalan, alors que Gideon, Liliana, Nissa et Chandra se rendent sur Dominaria. C’est la fin de la Storyline. On apprendra plus tard que la transplanation réflexe de Jace sur Ixalan n’est pas un pur hasard. Il s’agit d’un mécanisme défensif implanté par Ugin dans l’esprit de Jace, lorsque les deux planeswalkers se sont rencontrés sur Zendikar (à la fin de la Storyline concernant les Eldrazis).

On se quitte sur cette défaite, et on se retrouve dans un prochain article pour suivre l’histoire de Jace sur Ixalan, et des quatre autres sur Dominaria.

2 Comments

  • Super article merci !

    TyranJuif
    Posted 25/04/2019
  • Super article. Vivement la suite, je l’attend avec impatience !!

    Arenkthor
    Posted 13/05/2019

Leave a comment

Twitter

@CardRooster

Twitch.tv

CardRooster

Youtube

CardRooster

Discord

CardRooster

CardRooster © 2019. All Rights Reserved.

CardRooster est un contenu de fan non officiel autorisé dans le cadre de la Politique des contenus de fans. Ni approuvé, ni promu par Wizards. Certaines parties des matériaux utilisés sont la propriété de Wizards of the Coast. ©Wizards of the Coast LLC.