Le MCQ Parisien du 4 Mai 2019 de Tarhanis

Préparation :

C’est le premier tournoi où je me rend sur un format jeune de trois jours ! Il fallait donc essayer pendant le dévoilement des cartes d’identifier les archétypes qui gagnaient des cartes pour les renforcer, ceux qui subissaient de plein fouet l’apparition de certaines cartes et ceux qui étaient potentiellement totalement nouveaux ! Tout ça, presque seul dans mon cas (merci à Theau Mery pour les discussions et d’autres avec qui j’ai pu discuter çà et là).

Les archétypes T2 pouvant gagner en puissance :

Grixis – contrôle ou midrange :


Les gains pour ces deck étaient assez évidents avec le planeswalker Nicol Bolas et la mécanique Amass avec « la ¼ qui amass » et l’enchantement « blossom ». Grixis se jouait jusque-là avec une base de défausse supportant des The Eldest Reborn, des Thief of Sanity et des bolas 4/4 en ajoutant à tout cela le package « surveillance » avec Disinformation Campaign principalement.

J’ai rapidement testé 2 versions (contrôle et mid range amass). Aucune ne m’a convaincu, le nouveau Bolas ne me permettant que rarement de revenir dans une partie contrairement à Téféri à 5 et le manque de réponses aux enchantement me rendait trop faible face à Nexus of Fate. Et c’est sans parler de l’absence de vrais outils de board sweep efficaces. Le meilleur étant Ritual of Soot qui a ses limites.

Peut-être qu’il existe une très bonne version de Grixis, mais dans le temps que j’avais de préparation, je n’ai pas réussi à la trouver. J’ai donc décidé d’écarter Grixis que je trouvais inférieur à Esper (contrôle ou même midrange).

Gruul – ‘combo’ ou mid range :

Les cartes que je surveillais pour ces archétypes étaient principalement : Vivien’s Arkbow, Domri à 3 et Illarg. Une fois l’arc en jeu et 5 de mana disponibles, le dieu devient presque impossible à gérer puisqu’il reviendra à chaque fin de tour si vous vous le faites tué/exilé. Par ailleurs, domri sert de Rhythm of the Wild afin de permettre la résolution.

Même si la version « 100% combo » avec plein de mana dork pour aller au plus vite vers un Illarg était marrante, je n’ai pas été convaincu. Je lui préféré la version « mid range » classique avec l’arc en side tout de même. Un gruul monster en gros avec le nouveau Sarkhan. Il a fait partie des deck que j’avais envisagé surtout avec Cindervines en side qui est une vraie réponse à Nexus.

Mardu / Rakdos – agro :

Ces deux deck sont très similaires avec deux cartes angulaires : Hero of Precinct One et Judith, the Scourge Diva comme moteurs d’agression. Les nouvelles cartes étant Angrath’s Rampage et Cruel Celebrant. Ces decks présentaient l’avantage de rentrer fort dans nexus mais subissaient trop de plein fouet le sort Cry of the Carnarium pour que je m’y accroche.

U/W ou Esper mid range :

Des decks clairement tier 2 avant War, mais qui avec l’ajout de Teferi, Time Raveler pouvaient devenir très fort en se protégeant des wrath.

Les archétypes T1 pouvant se stabiliser ou s’effondrer :

Mono rouge :


Mono rouge était à surveiller car il gagnait à mon sens une carte de maindeck très forte : Chandra, Fire Artisan et deux cartes de side pour renforcer certains match up : Tibalt, Rakish Instigator (contre contrôle) et Sarkhan, the Masterless (pour devenir un peu plus midrange). Le deck m’a beaucoup fait de l’oeil mais je ne suis absolument pas habitué à jouer ce genre de jeu donc j’ai préféré ne pas le prendre bien que j’ai énormément hésité ! Les résultats aux USA de ce weekend confirme que ce deck est à prendre très au sérieux et votre deckbuilding se doit de le respecter.

Nexus (Temur / Bant / Simic) :

Ceux qui m’ont suivi sur les streams savent que c’était le deck que je redoutais le plus. Pour rappel, le deck fonctionne sur un pilier de base composé de : Search for Azcanta et Nexus of Fate. Le reste du deck étant composé de piocheur pour trouver au plus vite le Nexus et ne plus jamais laisser l’adversaire prendre un tour en posant une menace
Hydroid Krasis ou Expansion par exemple avant « War of sparks ». L’extension a apporté au deck deux éléments majeurs. Le premier est un outil pour creuser encore plus vite, retourner azcanta et retrouver une pièce du puzzle c’est Tamiyo, Collector of Tales. Elle vous permet par ailleurs d’être protégé de la défausse qui est une faiblesse du deck. Le second outil est Commence The Endgame qui permet de mettre une clock bien plus importante tout en continuant à avancer dans son deck. Sans parler de Blast Zone dans la version simic qui donne une interaction forte avec les PlanesWalker gênants comme Teferi, Time Raveler ou Narset, Parter of Veils. Ces changements faisaient de ce deck un ennemi de choix !

Mono bleu :

Je ne sais pas trop quoi penser de ce deck et j’ai eu beaucoup de mal à l’évaluer dans le meta. Pour commencer, je n’ai vu aucun ajout réellement convaincant au deck à part peut-être Narset, Parter of Veils en side. Par contre, de nombreuses cartes sont venus chambouler son existence : Teferi, Time Raveler en premier lieux et Blast Zone qui devient une wrath incontrable pour le deck. Il garde cependant un bon match up contre Nexus, Golgari et Esper contrôle qui étaient les deck attendus en cette première semaine. J’étais donc dans une hésitation et je me suis finalement dit qu’il faudrait le piloter à la perfection pour tirer son épingle du jeu et que je n’avais pas assez d’expérience sur le deck pour en tirer le maximum. Un ami a fait demie finale avec le samedi, ça restait donc un deck solide !

Sultaï / Golgari :

Ces assemblages de couleurs étaient ceux avec le moins de créatures ou de spell qui brillaient lors des spoilers. La base exploration + vivien + mépris était solide. Pour s’adapter à Nexus, les jeux se sont tournés vers l’ajout de Assassin’s Trophy pour pouvoir gérer les enchantements de Nexus. Le plus gros ajout de l’extension est probablement Liliana, Dreadhorde General qui solidifie encore un peu plus le match up contre contrôle. Une liste avec la Bolas’s Citadel avait été sortie quelques jours avant le MCQ (jouée par Eliott Bousseau lors du MCQ) et s’axe entièrement sur la capacité d’exploration et le Wildgrowth Walker . Gagner des points de vie en jouant toute sa bibliothèque, ça semble fort !

S’ajoute à ça Tamiyo , Vivien, Champion of the Wilds à 3 de mana et Blast Zone (pour golgari pur) qui viennent ajouter de la consistance aux listes.

Esper contrôle :

Pilier avec golgari, mono bleu et monoR de la meta pré-Spark, esper s’est vu ajouté une longue liste de très bonnes cartes :


Le Téferi permet de prendre un avantage certain sur Nexus et monoU (des match up compliqués pour Esper) entres autres. Les autres cartes étant principalement forte contre mid range et contrôle. Il n’y a pas grand-chose à ajouter, les listes étant déjà bien établies avant la sortie de Spark, il « suffisait » d’ouvrir quelques slots.

Voilà un peu où j’en étais jusqu’à la veille du tournoi. Je n’avais pas du tout eu le temps de réfléchir aux bases Selesnya / bant, ainsi qu’aux évolutions de monoW que je voyais principalement en : on ajoute Gideon Blackblade et c’est déjà bien suffisant pour donner un sacré boost à ces decks ! Il restait enfin la porte de nouveaux decks : Boros Plume en premier dans la liste mais aussi pourquoi pas un deck artefact avec Tezzeret et le deck combo infini avec Ral, Storm Conduit.

Mon choix s’est assez vite posé sur Esper contrôle pour la raison principale que je le pratiquais déjà depuis plusieurs mois avec mes cartes IRL et dans une moindre mesure sur Arena. La seconde raison était que selon moi, l’ajout du nouveau Téféri permettait de combattre efficacement Nexus sans être inutile dans les autres match up. Il fallait maintenant que je construise ma liste en me basant sur mon ancienne liste (très classique prise sur un résultat de tournoi) et sur ce que j’anticipais du metagame.

Voici donc la liste que j’ai amené au MCQ :

Really Small Deck

Planeswalkers (6)
Teferi, Time Raveler
Teferi, Hero of Dominaria

Spells (25)
Syncopate
Cast Down
Dovin’s Veto
Moment of Craving
Thought Erasure
Absorb
Cry of the Carnarium
Mortify
Chemister’s Insight
Kaya’s Wrath
Vraska’s Contempt

Enchantments (29)
Search for Azcanta
Oath of Kaya Lands
Drowned Catacomb
Glacial Fortress
Godless Shrine
Hallowed Fountain
Island
Isolated Chapel
Swamp
Watery Grave
Sideboard (15)
Duress
Dovin’s Veto
Invoke the Divine
Kaya, Orzhov Usurper
Narset, Parter of Veils
Thief of Sanity
Hostage Taker
Settle the Wreckage
Enter the God-Eternals
Lyra Dawnbringer
The Eldest Reborn

https://www.mtggoldfish.com/deck/1864315#paper

Les principaux choix à développer :

Seulement 1 Moment of Craving dans les 75. En faisant ça je me faisais mal contre mono rouge mais je ne sais pas pourquoi je ne sentais pas une grande présence du deck (ce qui, en y repensant était peut-être un peu optimiste). J’avais quand même mis un Oath of Kaya qui, bien que plus lent, permet d’être un carte moins morte dans d’autres match-ups pouvant aller jusqu’à servir de kill condition avec Teferi, Time Raveler qui permet de la remonter en main dans les MU lents. Je trouve la carte meilleure contre Gruul aussi.

Je n’ai mis que 2 Cast Down car je trouvais la carte de moins en moins efficace avec la présence d’un grand nombre de créatures légendaires, de PW et d’enchantements. Etant terrorisé par Nexus avant le tournoi, ce choix me semblait justifié bien que je savais la carte très important contre Gruul que je redoutais.

Enfin, j’ai opté pour 1 syncope qui a fait des merveilles contre Nexus (le pourquoi j’en ai joué une) et 1 Dovin’s Veto que j’ai trouvé au final plus flexible. Peut-être que 2 véto est un meilleur choix bien que les cartes accomplissent la même chose en début de partie (contrer les PW à 3 de mana).

Enfin, l’équilibrage des wrath, je suis resté sur 1 Cry of the Carnarium que j’affectionne contre monoW pour ne pas trop se faire prendre de vitesse et qui est presque une fin de partie contre les decks Judith base token.

J’avais vu une liste ne jouant que 2 Vraska’s Contempt[Sc] mais ça me semble impossible. Il y a trop de chose à gérer avec ce deck pour se passer de ce 3ème mépris.

Choix de sideboard :

1 [c]Invoke the Divine : Permet de gérer les enchantements qui coutent moins de 4 de mana (que Despark gère) et Cindervign. Ainsi qu’une réponse aux artefact que j’anticipais : Arc de Vivien, Citadelle de Bolas, Soleil Immortel. Ça pouvait aussi permettre de gérer les enchantement de Nexus, des éventuels Experimental Frenzy avec l’upside des pdv ou d’éventuelles The Eldest Reborn, Disinformation Campaign etc etc

1 Kaya, Orzhov Usurper  : Je trouve ce PW extrêmement fort contre monoU, très correct contre Golgari pour éviter la récursivité du cimetière, utile contre contrôle pour éviter Azcanta et les relances de Chemister’s Insight (ça reste plus anecdotique mais c’est aussi une menace). Elle est évidemment très forte contre monoR aussi.

2 Narset, Parter of Veils  : Cet planswalker est extrêmement fort dans les miroirs de contrôle, elle annule les Téféri, les Hydroid Krasis, les Chemister, les landes qui pioches de Nexus, les extra pioches de monoU etc etc. J’aurais du mal à repasser à 0 ou 1 sauf si le metagame shift complétement sur agro/midrange.

1 Enter the God-Eternals + 1 Lyra Dawnbringer : Je pense que 2x l’arrivée serait plus pertinent dans certains match up comme Gruul et monoR car ils assurent le gain de vie sans avoir à survivre 1 tour comme Lyra. Ça reste encore à tester cependant.

1 Settle the Wreckage : Plutôt qu’une 4eme Kaya’s Wrath, m’a donné un effet de surprise dans la journée. Peut-être une fausse bonne idée. Je le voyais surtout comme un moyen de temporairement gérer les dieux avec le shuffle. En tout cas, les gens ne tournent plus autour !

1 The Eldest Reborn : Une carte que j’affectionne énormément contre contrôle et Golgari pour répondre aux Carnage Tyran.

Le reste du sideboard est classique, peut-être faut-il mettre une Massacre girl au lieu de l’Hostage Taker . La carte avait été concluante dans les tests mais je n’en n’avais pas pour le tournoi. J’ai cependant du mal à me séparer de la pirate qui permet d’aller chercher les Krasis ainsi que les Voleur de Sanité Adverses.

Conclusions :

Vous faire un report de toutes mes parties ne présente pas un intérêt majeur. Ce qu’il faut retenir :

2-0 contre Nexus (Simic et Temur)

  • contre Simic proliferate
  • contre U/B contrôle (deck à surveiller)
  • contre Mardu agro
  • contre Jeskai contrôle
  • contre Esper contrôle

Draw contre Gruul (mal joué de ma part, j’aurais dû gagner)

Pour un total de 5/2/1 dont je suis plutôt content vu la qualité des adversaires et des joueurs en général. Ce score me place 24eme sur près de 200 joueurs. Un peu déçu de ne pas accrocher les lots au top 16 mais il faut encore que je m’améliore pour l’atteindre. Je fais encore beaucoup de mauvais ordering / mauvaise décision qu’il faut que je corrige.

J’avais plutôt bien anticipé le metagame ce dont je suis content, j’ai bien joué les match up que j’avais le mieux préparés (Nexus et contrôle). Je pense qu’il y a des erreurs dans ma deck liste qui est trop optimiste vis-à-vis de la présence de monoR et de Gruul.

Et la suite ?

Finalement dans les jours à venir je voudrais prendre le temps de tester dans la liste : Finest Hour, God-Eternal Kefnet . Je pense aussi qu’il va devenir nécessaire de mettre en side Lawmage’s Binding si les deck basés sur Oketra deviennent légion.

Certes il y a de la défausse et des contres dans le deck, mais cette carte peut aider en back up si la présence des dieux devient trop forte.

Côté personnel, je vais essayer de me qualifier pour le Mythique Championship n°5 donc road to top 1000 en stream les amis ! 🙂

Leave a comment

Twitter

@CardRooster

Twitch.tv

CardRooster

Youtube

CardRooster

Discord

CardRooster

CardRooster © 2019. All Rights Reserved.

CardRooster est un contenu de fan non officiel autorisé dans le cadre de la Politique des contenus de fans. Ni approuvé, ni promu par Wizards. Certaines parties des matériaux utilisés sont la propriété de Wizards of the Coast. ©Wizards of the Coast LLC.