Shrek en Modern ? L’impact des cartes d’Eldraine sur le format (G-M) 

Introduction

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, nous reprenons la suite de l’impact de Throne of Eldraine sur le format, en partant de la lettre F (dans l’ordre alphabétique des cartes en anglais).
Le premier article, de A à F, peut être retrouvé ici.

A noter qu’on passe au dessus de rééditions de cartes dans cette partie, qui ne seront pas mentionnées dans cet article.

Sans plus de chichis, entrons directement dans le vif du sujet !

Garruk, Cursed Huntsman

Une carte au CCM élevé servant plutôt à grind, mais bicolore… Non, ce n’est pas un deck d’EDH qui la teste, c’est encore 5C Niv-Mizzet !

https://www.mtgtop8.com/event?e=23297&d=360412&f=MO

Si je devais émettre un avis personnel, je dirais que la carte a peu de chances de rester dans les builds de cet archétype, Niv-Mizzet Reborn ayant déjà suffisamment de bonnes cartes Golgari à trouver, et Garruk, Cursed Huntsman ne pouvant même pas être trouvé via Bring to Light. Le deck n’a pas vraiment besoin de plus de capacité à grind non plus.


Giant Killer

Encore une aventure, pouvant servir de removal. Cette fois-ci, on va tenter de la tutoriser avec Captain-Ranger of Eos dans une liste monoW Death & Taxes : https://www.mtgtop8.com/event?e=23269&d=360124&f=MO

Gingerbrute

Une petite carte qui ne paie pas de mine, mais avec la célérité et une puissante capacité d’évasion, pouvant éventuellement faire regagner des PV si besoin. Couplée avec All that Glitters ou Cranial Plating, voilà de quoi mettre un burst inattendu ! C’est ce que tentent de nouvelles listes Affinity, comme on le voit dans ce top8 d’un événement de plus de 250 joueurs : https://www.mtgtop8.com/event?e=23294&d=360387&f=MO

Une liste de MonoU Tron avec Gingerbrute aurait aussi gagné sur un tournoi de 140 joueurs d’après un report posté sur le groupe FB de l’archétype : https://www.facebook.com/groups/647483082271620/

Je n’ai hélas pas d’autre source pour confirmer ceci en dehors du post effectué. Apparemment, ce spoiler aurait été extrêmement performant durant ce tournoi.

Glass Casket

Un removal pour les petites créatures, ayant le type artefact… En modern, on va s’en servir en tant que removal pour des cartes ennuyeuses telles que Collector Ouphe, qu’on peut tutoriser avec Goblin Engineer ou Whir of Invention dans les decks Whirza, mentionnés dans l’article précédent : https://www.mtgtop8.com/event?e=23374&d=361276

Grumgully, the Generous

Un petit air de Mikaeus, the Unhallowed, n’est-ce pas ? Avec un moteur à combo pareil, on doit bien pouvoir faire des choses… Mais en plus, c’est un Gobelin ! Plus qu’à splasher vert dans BR Goblins pour le jouer (facile dans un deck avec Cavern of Souls, Unclaimed Territory, Aether Vial et des fetchs). On rajoute Putrid Goblin ou Murderous Redcap, des gobelins également, pour avoir une créature sacrifiable à l’infini (et éventuellement infliger autant de dégâts qu’on veut à l’adversaire avec Redcap). Et comment les sacrifier ? Là encore, des gobelins sont disponibles : Skirk Prospector et Siege-Gang Lieutenant feront l’affaire, pour du mana rouge ou un drain de PV infinis. Si besoin de clear le board, ou faire autre chose que mana infini, Pashalik Mons peut aussi fournir une autre wincon avec cette combo.

Mais comment trouver ces pièces de combo ? En plus de jouer plusieurs copies de chaque carte, Goblin Ringleader et Goblin Matron assurent de trouver la pièce qui manque. On obtient aors ceci sur top8 : https://www.mtgtop8.com/event?e=23366&d=361149&f=MO

Husbringer

Une jolie petite carte de hate, qui n’est pas sans rappeler Tocatli Honor Guard, avec un effet sur les triggers de mort, le vol et le lien de vie en plus, mais un point d’endurance de moins. Le body reste assez quelconque, et on pourra considérer que (hors boost des stats dans le deck), le lien de vie compensera pour le point d’endurance en moins empêchant de bloquer. A noter que ça passe Hushbringer à portée de Pyrite Spellbomb et Burst Ligthning tout de même. Ceci peut tout de même être pertinent, car son effet peut être utilisé pour bloquer la combo Thopter Sword, présente dans Whirza, qui a souvent une Spellbomb tutorisable et/ou loopable, et peut donc se débarrasser plus facilement d’une 1/2 que d’une 1/3. Pas de changement par rapport au Lightning Bolt test par contre.

Ce genre d’effet bloquant les ETB, à la Torpor Orb, est pertinent face à plusieurs decks en modern, tels que 5C Humains, ou UW Stoneblade par exemple, ainsi que contre les decks à base de Primeval Titan (Amulet et Scapeshift). Malgré tout, à part Torpor Orb même dans certains wishboards de Karn, the Great Creator, ce genre d’effet est assez peu joué en modern. 

Si l’effet anti ETB classique et le nouveau body ne suffisent pas à pousser cette carte en modern, est-ce que l’effet anti death trigger le pourra ? En modern, ça bloque assez peu d’effets finalement… La modularité dans Hardened Scales et Affinity, l’effet de mort de Wurmcoil Engine, Stitcher’s Supplier ou Hangarback Walker, la survivance/persistance, et les triggers des jeux aristocrats à base de Blood Artist et Zulaport Cutthroat. Pas vraiment les cartes les plus jouées du format pour la plupart, on ne va pas se le cacher, mais elles existent, et reviendront peut-être un peu plus à la mode dans le futur.

Finalement, cette carte est apparue sur top8 dans 3 decks :

Les decks Eldrazi peuvent profiter d’une carte s’ajoutant à leur plan de taxes (bien qu’elle bloque tout de même Thought-Knot Seer dans le package eldrazi de base). Et le Zoo peut en plus profiter d’un body volant avec le lien de vie qu’il peut buffer, pour regagner plus de PV ou passer des dégâts évasifs.

Hypnotic Sprite

Une carte qui rappelle un peu Prohibit, avec un body attaché. Rien de bien incroyable pour le modern a priori. On voit quand même 1 copie dans une liste de UW Taxes sur un petit événement de top8 : https://www.mtgtop8.com/event?e=23323&d=360662&f=MO

A priori, il s’agirait plutôt d’un test, d’une carte “surprise” ou d’une pet card dans cette liste. Il n’y a pas de synergie notable avec le reste du deck sinon, si ce n’est taxer un peu plus l’adversaire.

Into the Story

Piocher c’est la vie. On ne le répètera jamais assez. Mais alors, Narset, Parter of Veils est-elle dangereuse pour la santé de nos adversaires ? Ce chat y répondra mieux que moi : https://twitter.com/i/status/1184583682411192320

Plus sérieusement, on a ici un sort de CA en instant speed qui peut faire piocher 4 cartes pour 4 manas si le cimetière adverse est un peu rempli. Ca tombe bien, la condition ressemble beaucoup à celle de Drown in the Loch… Plus qu’à mettre les deux dans le même deck, pas vrai ? Là encore, on aura le choix entre toutes les combinaisons de couleurs…

Ce sort ressemble d’une certaine manière beaucoup à Fact or Fiction dans son rôle, ayant une puissance brute plus élevée (il est relativement rare de piocher 4 cartes d’un coup avec FoF, ne le cachons pas, même si on verra une carte de plus dans le deck), mais est plus sensible à la hate, en particulier à Narset, Parter of Veils, ou à des choses telles que Rest in Peace, qui augmenteront significativement son coût en mana.

Merchant of the Vale

Golgari-Grave Troll est banni. Bridge from Below est banni. Hogaak, Arisen Necropolis est banni. Faithless Looting est banni. Et pourtant… Vengevine, Bloodghast et quelques uns de leurs amis sont toujours là (dont la petite nouveauté de Ravnica, Creeping Chill).

Un peu mon neveu ! Comme nous allons le voir avec ce spoiler et le suivant (ils sont bien dans l’ordre, ce n’est pas beau ça ?)

Pour beaucoup, Merchant of the Vale a semblé être un flashback d’une carte bannie juste avant (un jeu de mots ? Où ça ?) : Faithless Looting.

En moins fort évidemment, puisqu’il faut défausser avant de piocher, et on ne loot qu’une fois. Le “flashback” de cette carte est aussi plus cher pour fonctionner, car il faut d’abord lancer la créature. Toutefois, c’est un éphémère. Et il existe au moins un deck où défausser avant de piocher peut être un avantage, n’est-ce pas Stinkweed Imp ?

Peu après le ban de Looting, les aficionados de Dredge ont tenté de trouver des remplacements, essayant des cartes telles que Tome Scour, Memory Sluice ou Hedron Crab en splashant bleu. On peut retrouver des traces de ces essais sur le Twitter de Sodek, peut-être le joueur de Dredge le plus connu, avec par exemple ceci peu de temps après le ban : https://twitter.com/MtgSodek/status/1166360963366494208

Finalement, le splash a été abandonné, et un ancien flex slot du deck est revenu : Insolent Neonate. Andrea Mengucci explique dans cet article comment il joue Dredge dorénavant :  https://www.channelfireball.com/articles/a-guide-to-dredge-after-the-faithless-looting-ban/

Il est intéressant de noter qu’il reste tout de même très peu de deck GY dans la méta du modern après les bans, et par conséquent les sideboards (et mainboards !) n’ont pas été aussi vides de GY hate depuis… des années ? Bien que le power level du deck ait diminué, avec moins de hate en face, il reste un choix très solide dans l’absolu (ou du moins l’était dans la méta jusqu’à Eldraine, les dernières évolutions ne lui sont pas forcément favorables a priori, avec une augmentation de la quantité de jeux combos et big mana, et une réduction des jeux Burn et des jeux control).

Sur top8, on retrouve la carte dans 2 archétypes :

Sa présence en 1-of dans la liste de Prowess semble confirmer la théorie selon laquelle il s’agirait plutôt d’un essai, ou d’une carte que le deck veut éviter de piocher en trop d’exemplaires. Sans build à base de Runaway Steam Kin (très sujet à controverse dans la communauté des joueurs du deck), le deck atteindra difficilement suffisamment de mana pour rentabiliser la partie créature (surtout avec des canlands pour éviter le manaflood, à savoir Fiery Islet). 

Merfolk Secretkeeper

Dans l’analyse de la carte précédente, on a mentionné plein de beaux petits enablers bleus permettant de se meuler. Et si on en rajoutait un de plus avec ELD ? Et si on en jouait un à 2 manas, mais qui meule deux fois mieux, à savoir Glimpse the Unthinkable ? Tant qu’à faire, ça devrait nous permettre de jouer Force of Negation, pas vrai ? 

C’est l’objectif de Sultai Vengevine, successeur spirituel des listes Hogaak, Arisen Necropolis, dans lequel on rajoute quelques payoffs de Dredge, et évidemment ce nouveau spoiler, qui peut trigger Vengevine avec la partie créature, après l’avoir meulé via la partie aventure. Ce deck a déjà permis une qualification pour un Pro Tour : https://www.mtgtop8.com/event?e=23316&d=360595&f=MO

Il a aussi défrayé quelque peu la chronique sur Twitter après une suite de 5-0 en ligue MTGO, et Gabriel Nassif s’y est intéressé, avant de sortir un guide sur le deck très récemment :

Murderous Rider

Hero’s Downfall qui fait du Card Advantage ? Voilà qui a de quoi attirer l’attention au minimum, surtout avec la nuée de PW qui nous tombe dessus depuis WAR. Dans le pire des cas, il s’agira d’une 2/3 lien de vie pour 3 (mais bon, il n’y en a pas beaucoup des decks qui ne jouent pas ou peu de cibles pour cette carte en modern). Sur top8, cette carte apparaît dans 3 archétypes :

Mystical Dispute

Autrefois en modern, Dispel était le roi des guerres de contresorts. Et puis de nouveaux rivaux sont apparus, plus violents, plus féroces, plus… Bon, Dovin’s Veto dans un premier temps, puis Force of Negation peu après, qui se sont succédés. Cette fois-ci, on a un nouveau contresort pouvant fonctionner comme une mauvaise Mana Leak… ou une très bonne face aux sorts bleus. Ce qui inclut différents payoffs/enablers tels que Urza, Lord Artificer, Jace, the Mind Sculptor ou Baral, Chief of Compliance. On peut donc s’en servir offensivement, défensivement, et même face à des sorts non bleus si besoin. Sur top8, on le retrouve essentiellement dans des jeux combo, souhaitant protéger ladite combo, ou tempo, souhaitant disrupt à base coût les jeux adverses :

Mystic Sanctuary

La commune d’ELD qui a le plus fait parler d’elle pendant les spoilers, et peut-être la deuxième carte qui a réussi à trouver le plus de maisons en modern (on verra la première dans le prochain article). Tous les decks bleus avec des éphémères/rituels puissants peuvent en jouer une copie… fetchable. Il est donc possible de trigger son effet en instant speed, par exemple en fin de tour adverse. Et comme il s’agit d’une île, les copies déjà en jeu comptent pour l’activation de la suivante. On a passé une semaine d’articles premium de SCG mentionnant à quel point la carte était puissante pour le coût de deckbuilding requis. 

Quelques exemples d’utilisation de Mystic Sanctuary :

  • remonter un removal/une wrath/un contre pour gérer une menace (quasi-immédiate). Avec un cantrip, on peut obtenir immédiatement la carte si nécessaire. Une séquence intéressant de UW control au tour 5 peut être de jouer Mystic Sanctuary, reposer une carte à bas CCM au dessus du deck, comme Mana Leak ou Path to Exile, puis de jouer Teferi, Hero of Dominaria pour récupérer immédiatement la carte, et avoir en fin de tour le mana pour la jouer. Et qui n’apprécie pas jouer 2 Timely Reinforcements de suite face à Burn ? (crédits à Do0mSwitch pour le trick avec T5f : https://www.dropbox.com/scl/fi/o9becnh1ibm0iek2952gm/Fairytale%20%F0%9F%A7%9A%E2%80%8D%E2%99%80%EF%B8%8F.paper?dl=0&rlkey=b7utz9yvwowu4ud6qpk7la3ak ) ;
  • remonter une carte avec le Miracle pour pouvoir la jouer dès qu’on la piochera (et même pendant le tour adverse avec un cantrip tel que Hieroglyphic Illumination) ou Opt;
  • remonter une pièce de combo défaussée/contrée/meulée, pour pouvoir partir en combo dès qu’on piochera ;
  • looper des sorts en les mettant au cimetière avant de les récupérer avec Mystic Sanctuary… plusieurs fois, grâce à Tragic Lesson (crédits à Skura pour cette tech, exemple ici : https://twitter.com/IslandsInFront/status/1181601047099383808 )
  • soft lock l’adversaire avec des contres tels que Cryptic Command, ou… Deprive ! Avec un de ces contres au cimetière, l’autre en main et un Mystic Sanctuary, on peut s’assurer un contre à chaque tour en late game, en jouant ce terrain, remettant un contre au dessus du deck, puis en contrant un sort adverse et en renvoyant le Sanctuaire en main. Au passage, ceci évite de deckout, donc en situation de topdeck, on peut juste locker l’adversaire comme ça jusqu’à ce qu’il n’ait plus de cartes dans son deck (à moins qu’il ne trouve un sort incontrable ou avec la cascade par exemple)
  • et puis quand on n’a vraiment rien d’autre, on peut toujours remonter un cantrip pour filtrer les pioches.

Geier Reach’s Sanitarium est une autre carte intéressante dans les jeux Miracles/Sanctuary, pouvant à la fois mettre les miracles au cimetière depuis la main, ou faire piocher en instant speed. Tant pis si son activation coûte plus de mana qu’un cantrip classique, avec Force of Negation on peut contrer même sans mana.

Sur top8, on trouve donc cette carte dans nombre de decks à base bleue, qu’ils soient plutôt combo ou plutôt control :

Jamais en modern je n’ai été aussi content de topdeck un fetch (à part peut-être dans Death’s Shadow).

Conclusion

On a dorénavant vu 30 cartes d’Eldraine ayant au moins partiellement percé en modern. Dans le prochain article, on en couvrira 8 de plus afin de compléter cette revue d’édition. Toutefois, il sera un peu plus long que les précédents, car une de ces cartes va nécessiter un petit recours aux mathématiques (en particulier aux probabilités) pour qu’on puisse vraiment voir à quel point elle semble intéressante ou non dans les nombreux archétypes où elle est apparue.

Si jamais vous avez une question, vous pouvez la poser en commentaire, ou me contacter via Discord (cf le serveur linké en bas de page).

A lundi pour la fin de cette revue de Throne of Eldraine !

Leave a comment

Twitter

@CardRooster

Twitch.tv

CardRooster

Youtube

CardRooster

Discord

CardRooster

CardRooster © 2019. All Rights Reserved.

CardRooster est un contenu de fan non officiel autorisé dans le cadre de la Politique des contenus de fans. Ni approuvé, ni promu par Wizards. Certaines parties des matériaux utilisés sont la propriété de Wizards of the Coast. ©Wizards of the Coast LLC.