Shrek en Modern ? L’impact des cartes d’Eldraine sur le format (A-F)

N.B. : Cet article suppose que le lecteur est familier du modern et du nom des archétypes classiques. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à me demander des éclaircissements en commentaire, ou sur le Discord de Cardrooster ( https://discordapp.com/invite/myhQMnx ).

Introduction

Bonjour à tous !

Ces derniers mois, le modern n’a pas arrêté d’évoluer du fait de l’ajout de sets standard au power level très élevé, la création d’une nouvelle extension prévue pour ce format, et des banlists sorties en réaction à cette dernière. L’ajout de Stoneforge Mystic (pour relancer l’intérêt pour le format suite à ce qui est dorénavant appelé le « Hogaak Summer« , et avant le passage à une saison compétitive orientée sur le standard) n’a fait que rebattre un peu plus les cartes pendant un moment.

Lors de la première semaine des spoilers, il a dans un premier temps semblé que le power level d’Eldraine allait diminuer un peu, et enfin laisser le format respirer un peu pour absorber les changements de Modern Horizons et des banlists précédentes. Et puis, un sort a été révélé, contenant ces mots :

you may cast it without paying its mana cost.

On avait déjà vu ces mots récemment sur le cycle des Forces de Modern Horizons, comme Force of Negation, dont la verte et la bleue ont rejoint les 75 de beaucoup de decks du format. Et puis, historiquement, on a souvent vu des sorts « gratuits » poser des soucis dans différents formats (n’est-ce pas Hogaak, Arisen Necropolis ?).

Il s’agit évidemment de Once Upon A Time. A partir de là, d’autres spoilers ayant excité la communauté modern, tels que Fires of Invention (rappelant As Foretold et Wilderness Reclamation) ou Emry, Lurker in the Loch. A côté de ça, on avait en plus de nouveaux Planeswalkers à 3 manas pouvant monter immédiatement à 6 de loyauté : Oko, Thief of Crown et The Royal Scions. Mais aussi des petites communes ne payant initialement pas de mine, en particulier Mystic Sanctuary, ont fait coulé beaucoup d’encre dans la communauté américaine plusieurs jours de suite.

Nous allons donc voir dans cet article à quoi ressemble le nouvel horizon du modern (#nopunintended), quelle a été l’influence des spoilers d’ELD, et comment ils se sont insérés dans des decks existants ou en ont créé de nouveaux.

Pour des raisons de longueur, cet article sera découpé en plusieurs parties, et couvrira les spoilers joués en modern depuis leur sortie dont les noms français sont compris entre A et F. Les articles suivants continueront là où le précédent s’était arrêté.

Prenons ces spoilers dans l’ordre alphabétique, tels qu’on peut les trouver sur Scryfall par exemple : https://scryfall.com/sets/eld?order=name&as=grid .

Puis voyons dans quels decks ces cartes ont pu apparaître : la fonction Search sur mtgtop8 va alors s’avérer utile (bien que d’autres sources pourront être utilisées pendant cet article) : https://www.mtgtop8.com/search .

All That Glitters

Déjà apparu dans une liste d’Affinity, qui a top8 un événement de plus de 250 joueurs : https://www.mtgtop8.com/event?e=23294&d=360387&f=MO

All that glitters agit ici en tant que copie supplémentaire de Cranial Plating, moins synergique (n’étant pas un artefact) et moins résilient face aux removals, mais plus rapide à mettre en place (pas de coût d’activation).

Des listes de Bogles sont aussi en train de tester la carte actuellement, en tant que copie supplémentaire d’Ethereal Armor, sans avoir pour autant de performance notable à l’heure actuelle. Par exemple : https://www.mtggoldfish.com/deck/2364434#paper .

Bonecrusher Giant

Sur mtgtop8, la carte apparaît dans trois decks : un GR Eldrazi ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23350&d=360891&f=MO ), et un Naya Burn ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23323&d=360667&f=MO ), sur des événements assez petits, et en tant que 1-of, mais aussi dans un Jund Traverse Shadow, sur un PTQ : https://www.mtgtop8.com/event?e=23380&d=361324&f=MO .

En effet, Bonecrusher Giant y fonctionne en tant que removal tutorisable avec Traverse the Ulvenwald, qui permet au passage de passer outre la protection contre les couleurs en empêchant les blessures d’être prévenues, avec un body raisonnable attaché, jouable plus tard. Cela peut se révéler pertinent face à Auriok Champion ou Etched Champion par exemple. La première trace que j’en retrouve en ligne est sur ce modern challenge, où le deck a atteint la 5e position : https://magic.wizards.com/en/articles/archive/mtgo-standings/modern-challenge-2019-09-29

On pourra ajouter la lecture de ce post Reddit pour plus de détails sur la liste : https://www.reddit.com/r/spikes/comments/dazhxf/modern_top_8_mtgo_challenge_with_jund_deaths/ .

Brazen Borrower

Une carte qui n’est pas sans rappeler Vendilion Clique. Sur mtgtop8, on trouve sa présence dans 3 types de decks différents :

A propos de UR Kiki, je recommande aussi ce primer (qui au passage a un nombre d’upvotes assez incroyable sur Reddit) : https://www.reddit.com/r/ModernMagic/comments/dfzx3h/the_comprehensive_ur_cutthroat_kiki_primer_how_to/

Mais Brazen Borrower se retrouve aussi essayé dans plusieurs autres jeux, tels que Sultai Traverse, UWx Stoneblade, Sultai Reclamation… Et en particulier dans Tropical Merfolks, tel que le montre Nikachu, le chef de file des joueurs de Merfolks : https://www.youtube.com/watch?v=kVYuq0btCbk&t=159s

Castle Ardenvale

Sur mtgtop8, la carte apparaît dans 2 decks :

La présence de cette carte dans un deck avec Stoneforge Mystic (aka SFM) apparaît très logique quand on se souvient qu’il s’agit de decks avec un compte de sources de mana assez élevé et jouant en instant speed (donc pouvant profiter de mana sinks pour les tours où ils ont peu d’actions). Mais surtout, un générateur de tokens dans un deck avec plusieurs équipements peut les transformer chaque tour en menace capitale. Sword of Feast and Famine, l’épée de choix dans les builds UWx Stoneblade, a une très bonne synergie avec ce terrain. Le 1-of est aussi assez simple à rentrer dans une manabase qui veut absolument lancer SFM au tour 2.

Castle Embereth

Cette carte apparaît dans un archétype devenu jouable en tant que vrai deck tribal seulement depuis les ajouts de MH1 et M20 : BR Goblins. Une liste de cet archétype est apparu avec Castle Embereth sur un PTQ d’un peu plus de 120 personnes récemment : https://www.mtgtop8.com/event?e=23380&d=361320&f=MO

Auparavant, la seule liste qu’on pouvait plus ou moins qualifier de « Goblins » était un deck nommé 8 Whacks, qui était plus un deck aggro avec des gobelins qu’un vrai deck de synergies autour des gobelins. Il a un peu disparu (non pas qu’il était très présent) avec l’apparition de BR Goblins en tant que deck Gobelin tribal, et monoR Prowess en tant que deck monoR aggro méta (et budget).

Castle Garenbrig

Un terrain permettant de passer à 6 manas pour lancer une créature verte… Quel choix difficile… Bon, au hasard, on va lancer Primeval Titan, hein. Sur mtgtop8, on voit déjà la carte apparaître dans plusieurs decks Amulet (finale d’un événement de presque 600 joueurs : https://www.mtgtop8.com/event?e=23353&d=360983&f=MO ) et Scapeshift ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23287&d=360314&f=MO ).

Dans Amulet, ce terrain risque d’arriver souvent engagé… ce qui n’est pas nécessairement un défaut avec Amulet of Vigor. Toutefois, la manabase du deck a été changée légèrement, avec le remplacement de deux Gemstone Mine par des Breeding Pool pour augmenter le nombre de terrains forêts dans le deck.

Ce Castle est aussi d’une source de vert jouable au tour 1 pour les sorts à bas CCM du deck (mais pas dégagé par contre). Et il permet d’augmenter les possibilités de sortie d’un titan aux tours 3/4.
De même, dans Scapeshift, avec un sort de ramp au tour 1 et au tour 2, ce terrain fonctionne comme un sort de ramp supplémentaire pour jouer un titan au tour 3 (un tour plus tôt que ce qui est habituellement faisable).

Castle Locthwain

Bon, cette carte apparaît sur top8, donc j’imagine que je dois la mentionner ici… Il s’agit d’un 1-of joué dans une liste Zombie durant un petit tournoi de boutique : https://www.mtgtop8.com/event?e=23318&d=360611&f=MO

Afin de parler de decks plus classiques en modern, je pourrais ajouter que cette carte a été mentionnée pour les jeux Death’s Shadow, mais le fait qu’elle nécessite 4 terrains pour être activable, n’est pas fetchable, est horrible dans les mains à 1 terrain et ne sert pas à réduire les points de vie en début de partie pour sortir plus facilement une Death’s Shadow empêche les joueurs de complètement accrocher. On peut bien l’imaginer apparaître à terme dans des jeux grindy tels que Rock toutefois. Mais il s’agit là de spéculation pour pouvoir parler d’une carte qui n’a pas fait grand chose d’autre actuellement sinon. Au vu de ses collègues du cycle qui ont déjà des places pour la plupart, on pourrait s’attendre à la voir tôt ou tard quelque part toutefois.

Castle Vantress

Plusieurs archétypes différents sur top8 utilisent cette carte, mais pas vraiment sur des grands tournois pour l’instant :

Sur le principe, presque n’importe quel deck jouant une manabase essentiellement bleue peut se permettre de jouer une copie de Castle Vantress. La quasi absence de Blood Moon dans le format est aussi une bonne nouvelle pour ce genre de carte. Toutefois, d’autres terrains de ce même set peuvent lui faire concurrence, comme nous sommes en train de le voir. Un autre terrain bleu en particulier lui est préféré dans beaucoup de decks.

Claim the Firstborn

Présent dans le sideboard d’une liste Goblins, ou plutôt 8 Whacks comme mentionné plus tôt ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23304&d=360486&f=MO ) et d’une liste Burn ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23316&d=360589&f=MO ), Claim the Firstborn est le premier effet de ce genre pour 1 mana, et semble pouvoir être une tech plutôt intéressante dans plusieurs miroirs d’aggro, ou en tant que removal contre Death’s Shadow. Voler un gros Champion of the Parish ou Tarmogoyf semble pouvoir faire gagner des parties. Pas encore de résultat à haut niveau toutefois.

Charming Prince

Trois archétypes commencent à incorporer cette carte depuis sa sortie en modern :

  • 5C Humains – le deck est en perte de vitesse dernièrement. Mais Charming Prince étant un humain, et possédant une grande versatilité et une capacité à blink dans un deck basé sur les ETB, peut y trouver une place, tel qu’on le voit dans ce top16 d’un événement de presque 600 joueurs avec 3 copies de la carte : https://www.mtgtop8.com/event?e=23353&d=361003&f=MO
  • Eldrazi & Taxes – souvent considéré comme un 5C Humains en plus faible, le deck dispose toutefois d’un meilleur lategame, et de beaucoup de synergies liées au blink, dans lesquelles le Prince rentre aisément : https://www.mtgtop8.com/event?e=23369&d=361176&f=MO
  • Emeria MWC – plus un brew qu’autre chose actuellement, ou un descendant bâtard de deux archétypes presque disparus du modern, Martyr et UW Emeria, le deck incorpore tout de même Charming Prince dans sa stratégie blink : https://www.mtgtop8.com/event?e=23249&d=359980&f=MO

A propos de la place de Charming Prince dans 5C Humains, je recommande la lecture de cet article : https://goodgriefgames.wordpress.com/2019/10/08/sideboard-guide-5c-humans-10-19/ .

Deafening Silence

Cette carte apparaît dans deux decks sur top8 : Affinity ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23294&d=360387&f=MO ) et Thalia Stompy, une variante des jeux Eldrazi aggro ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23361&d=361112&f=MO ). Bien qu’il s’agisse d’une grosse amélioration par rapport à Rule of Law dans les MU où ce genre d’effet était nécessaire (et en plus ne dérange pas Snapcaster Mage), ce genre d’effet semble bien moins nécessaire actuellement. Storm semblait presque éteint jusqu’à sa victoire d’un gros événement ce weekend ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23353&d=360981&f=MO ), et Damping Sphere est juste le premier slot auquel on pense pour cela actuellement du fait de la présence élevée de decks Big Mana en modern (en particulier contre les variantes de Tron, et Amulet). La montée en puissance d’un nouveau deck, PO Urza (pour Paradoxical Outcome et Urza, Master Artificer) peut toutefois motiver l’ajout de cette carte. Nous y reviendrons un peu plus bas.

Drown in the Loch

Une carte apparemment jouable dans tout ce qui est UBx un minimum contrôle. Avoir un moyen de remplir le cimetière adverse, avec de la défausse, ou un outil de meule, même minime, tel que Thought Scour semble recommandé :

Embereth Shieldbreaker

Une autre carte pour Jund Traverse Shadow, cf ce qui a été dit plus haut sur le deck : https://www.mtgtop8.com/event?e=23328&d=360701&f=MO

Cette fois-ci, il s’agit d’une carte principalement de side, servant de removal anti artefact tutorisable avec Traverse the Ulvenwald.

Emry, Lurker of the Loch

Voici l’une des cartes de l’extension qui a eu le moins de mal à se trouver une maison et à accomplir des performances solides et régulières en modern. Dès son spoil, la communauté s’est enflammée du fait de sa puissance, la comparaison avec Deathrite Shaman ayant pu être aperçue à l’occasion. Mais là où Emry, Lurker of the Loch est limitée en splashabilité, elle est loin devant en tant que wincon, permettant de gagner dès le tour 2 avec Jeskai Ascendancy : Emry sans le mal d’invocation (facilement jouable tour 1), Ascendancy en jeu, et Emry peut lancer à l’infini des artefacts à 0 mana du cimetière, comme par exemple Mox Opal ou Mox Amber, qui retourneront au cimetière avec la règle des légendes si une autre copie est déjà en jeu. Il est donc possible de générer une quantité arbitrairement grande de mana ainsi, looter avec Jeskai Ascendancy autant qu’on le veut pour piocher un mana sink, ou attaquer avec une Emry, Lurker of the Loch avec des statistiques arbitrairement grandes. Il est aussi possible de looper Mishra’s Bauble avec elle, sans générer mana infini dans l’immédiat, mais en lootant avec l’enchantement autant qu’on veut pour trouver d’autres pièces, tout en faisant grossir Emry.

Emry, Lurker in the Loch a donc rejoint immédiatement les listes d’un nouveau deck, PO Urza (sur lequel un article entier sera nécessaire), avec ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23353&d=360987&f=MO ) ou sans ( https://www.mtgtop8.com/event?e=23294&d=360383&f=MO ) Jeskai Ascendancy. Mais Whirza (déjà présenté ici par Julien Henry : http://cardrooster.com/urza-dans-le-nouveau-modern/ ) est aussi toujours présent dans le format, et utilise aussi Emry comme outil de récursion et de combo puissant, également avec Jeskai Ascendancy : https://www.mtgtop8.com/event?e=23380&d=361327 .

On notera que pris séparément, Emry, Lurker of the Loch ainsi que Jeskai Ascendancy restent des cartes tout à fait jouables dans ces decks, permettant de grind ou mettre des cartes clés au cimetière, voire faire grossir des tokens artefacts.


Faeburrow Elder

Une carte bicolore qui fonctionne au mieux dans un deck multicolore, de préférence 5 couleurs, et qui aurait besoin d’une bonne quantité de ramp et de mana fixing… Ne cherchons pas plus loin, c’est de 5C Niv-Mizzet qu’on parle ! Faeburrow Elder apparaît dans une liste de cet archétype sur mtgtop8 : https://www.mtgtop8.com/event?e=23269&d=360117&f=MO

Concernant cet archétype, il est très récent, rendu viable par l’ajout de Niv-Mizzet Reborn, permettant au deck d’avoir accès à une grosse toolbox de sorts colorés combiné à Bring to Light. Bien qu’un peu lent, il dispose toutefois d’une disruption honnête face aux jeux unfair, et brille face aux jeux fair.


Fae of Wishes

Une nouvelle carte inspiré du cycle des wishes, permettant d’aller chercher une carte qu’on possède à l’extérieur de la partie (en pratique, dans le sideboard). Bien qu’il s’agisse d’un wish à 4 manas, il est accompagné d’une 1 / 4 vol pour 2 manas, qui peut aussi se renvoyer en main plus tard en défaussant des cartes pour pouvoir jouer son aventure, en éphémère. On peut imaginer déployer la créature au tour 2, puis la renvoyer en main en fin de partie en défaussant des terrains excédentaires pour jouer le voeu, puis rejouer la créature, et éventuellement la renvoyer encore en main plus tard si besoin. En modern, cette carte a su trouver une maison dans un build de UW Stoneblade particulier, qui a enchaîné les performances en ligues et en challenges sur MTGO : Faeblade, conçu par McWinSauce. 

Sur top8, on voit apparaître la liste une fois : https://www.mtgtop8.com/event?e=23350&d=360880&f=MO

On le retrouve aussi en 9e position d’un modern challenge : https://magic.wizards.com/en/articles/archive/mtgo-standings/modern-challenge-2019-10-06

Et en top4 d’un modern playoff de plus de 400 joueurs : https://twitter.com/McWinSauce/status/1183187875325710337

https://magic.wizards.com/en/articles/archive/mtgo-standings/modern-event-2019-10-13


Fires of Invention

Une carte qui n’est pas sans rappeler un mélange d’As Foretold et Wilderness Reclamation, deux enablers classiques de jeux combo. En modern, Fires of Invention est actuellement en train de lancer une variante de UR Turns, qui utilise Savor the Moment comme sort de tour supplémentaire à bas coût, permettant de partir en combo un tour plus tôt : https://www.mtgtop8.com/event?e=23312&d=360778&f=MO

Conclusion

On s’arrêtera ici pour un premier article à ce sujet, couvrant déjà une quinzaine de cartes après avoir parcouru seulement 5 lettres de l’alphabet. Pour une extension contenant 269 cartes, c’est assez impressionnant. En fait, c’est même plus de cartes jouées en modern que dans plusieurs d’extensions entières. Pour la plupart de ces cartes, il s’agit toutefois d’une présence plutôt limitée actuellement malgré tout.


Comme d’habitude, n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions/remarques, ou à me contacter sur Discord (cf le lien en base de cette page), que ce soit par rapport à un terme, une opinion sur la méta, l’absence d’une carte dans cette liste, une erreur, ou parfois juste pour dire que ça vous a intéressé 🙂

On se revoit samedi pour la suite de cette liste !

Leave a comment

Twitter

@CardRooster

Twitch.tv

CardRooster

Youtube

CardRooster

Discord

CardRooster

CardRooster © 2019. All Rights Reserved.

CardRooster est un contenu de fan non officiel autorisé dans le cadre de la Politique des contenus de fans. Ni approuvé, ni promu par Wizards. Certaines parties des matériaux utilisés sont la propriété de Wizards of the Coast. ©Wizards of the Coast LLC.