Pourquoi jouer Miracle en Legacy ? Thomas Mechin livre ses secrets…

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous propose une série d’articles sur le jeu Miracles en Legacy. Ces articles vont se compter au nombre de trois.

  • Première partie : Présentation du deck
  • Seconde partie : Comment jouer Miracle ?
  • Troisième partie : Le sideboard guide

Ce deck est l’un des piliers du format. Le jeu est un dérivé des jeux counter-top qui reposent sur la combinaison entres
Sensei’s divining top et Counterbalance. Miracles est l’évolution naturelle des jeux qui jouaient Standstill qui jouait beaucoup de planeswalkers et de cartes à 4 mana comme Wrath of God/Humility. Il a su profiter de l’édition Avacyn Restored et de l’apparition des cartes avec la capacité miracle pour voir le jour. Miracles est l’un des jeux les plus emblématiques du format Legacy, une quantité incroyable d’articles/primers est disponible sur internet (mtg the source, Legacyfrance…) qui sauront ravir les débutants en Legacy mais aussi les joueurs les plus expérimentés qui souhaitent découvrir ce deck aussi complexe à jouer. En tant que joueur avancé de cet archétype, je vous propose mon approche. J’espère que cela vous plaira.

Comment j’ai découvert Miracles ?

Mes premières parties avec le jeu remontent en 2016, date à laquelle j’ai découvert le format. Avec ma communauté locale nous écumions les différents tournois locaux en Legacy sous l’impulsion de mon ami Pablo Caraballo Sierra. Après quelques tournois avec Burn et autres decks sans Brainstorm, je me suis intéressé de plus près au deck lors du GP lille en Legacy. Depuis je ne joue plus que ce deck en Legacy à de rares occasions près. J’ai fait quelques bons résultats avec le deck : Top 8 au Bazaar of Moxen Paris 2016, champion d’Europe Legacy 2017, vainqueur de la coupe de France Legacy 2017, vainqueur du pro tour qualifier Birmhingham…

Je joue également beaucoup avec sur Magic Online où j’ai du faire quelques milliers de matchs avec le jeu.

C’est en définitive mon deck favori à Magic et je le considère comme un excellent choix pour tous vos futurs tournois de par sa formidable capacité d’adaptation à tous les metagame. Le jeu a beaucoup évolué au fil des années, notamment en 2017 quand la carte Sensei’s divining top a été bannie. Malgré tout le jeu reste l’un des tous meilleurs decks du format aujourd’hui. Il se décline en 2 versions distinctes qui sont UW et UWR Miracles. Pour des questions pratiques mes articles se concentrent sur la version UW même si j’aurais quelques mots pour son homologue qui splash rouge.

La stratégie du deck :

Miracles est un deck contrôle dans sa forme la plus pure. Le plan de jeu commun à tous les decks contrôles consiste à survivre dans les premiers tours de jeu à l’aide d’anti-créatures et de contresorts puis ensuite de poser un kill très puissant qui sera plus fort que les cartes adverses pour nous procurer un card advantage insurmontable pour l’adversaire. Il est très important d’identifier dès les premiers tours de jeu dans un format comme le Legacy ce que joue votre adversaire. En effet vous devez savoir au plus vite ce que vous cherchez avec vos cantrips, un contresort, un antibête ? Certaines cartes excellent contre les decks créatures (Swords to Plowshares par exemple) mais sont très mauvaises contre les jeux combo. Piocher trop d’exemplaires d’un certains type de cartes dans un match-up où elles ne sont pas adaptées conduit à une défaite assurée. C’est pour cela qu’il est essentiel d’optimiser au mieux ces derniers. Il ne faut donc pas hésitez à les jouer plus tard dans la partie une fois que l’on sait exactement ce que l’on cherche.

Miracles est un jeu qui est rempli d’air. En effet il joue beaucoup de piocheurs mais assez peu de cartes actives. Ainsi il est important de veiller à toujours conserver un certain équilibre entre les cartes dites actives et les cantrips.

Le nombre de cartes qui permet de remporter une partie dans Miracles est limité. C’est d’ailleurs un débat perpétuel dans les jeux contrôles : jouer trop de kill conduit à en piocher en début de partie et ne pas en jouer assez présente des difficultés pour prendre l’avantage. Il y’en à 5 communément dans le maindeck.

Monastery mentor en deux exemplaires et trois Jace, the mind sculptor. Il est important de les jouer le plus tard possible, en effet si votre adversaire réussit à les éliminer il va être très difficile pour vous de gagner la partie tant leur nombre est restreint.

Le deckbuilding d’une liste de Miracles  

Miracles est un deck qui possède une base de cartes communes à toutes les listes. Jace, the mind sculptor, swords to plowshares, brainstorm, ponder, terminus et force of will sont des cartes qui sont performantes dans tous les metagames et toujours présentes dans le maindeck. Une dizaine de cartes sont amovibles selon le metagame que l’on attend. Il n’existe pas encore de consensus entre tous les joueurs pour définir une liste aux 75 cartes communes ce qui amène parfois à des listes avec plus d’une dizaines de cartes différentes dans le maindeck. De nos jours Miracles est le plus populaire dans sa version bleu blanche stricte qui permet d’avoir une manabase riche en terrains de base ce qui rend le deck immune à Wasteland. Une autre carte emblématique du Legacy qui punit les manabases trop gourmandes est back to basics. Cette blood moon déguisée est la raison première de favoriser une liste bleue/blanche à son homologue rouge.

Miracles est un deck qui possède un excellent sideboard comme la plupart des jeux contrôles bleu/blancs. Historiquement les decks contrôles ont de meilleurs résultats lors des parties sidées. En effet ils possèdent de nombreuses cartes mortes dans les différents match-ups lors de la première partie. Après side on retire les cartes inefficientes pour en mettre des meilleures. A l’inverse des autres jeux, Miracles n’a pas besoin de diluer son plan de jeu pour ajouter des cartes de sides. Vos cantrips vous permettent de trouver de façon réalistes vos cartes de sides présente en 1 ou 2 exemplaires ce qui permet d’en jouer de nombreuses différentes et couvrir la plupart des archétypes présents en Legacy sans faire d’impasse.

Miracles est un deck qui à un mauvais match up contre les jeux qui sont résilients aux contresorts. Eldrazi, Burn, Dredge et ceux qui ont des Chalice of the Void qui vous empêchent de jouer correctement vos cantrips qui sont la pierre angulaire de votre deck. Je déconseille donc de jouer le deck dans un environnement où ces decks sont trop présents si vous êtes peu expérimenté avec le deck. Par chance le metagame actuel est très favorable à Miracles de par la disparition progressive d’Eldrazi depuis 1 mois et le retour des decks Delver of Secrets qui sont de très bons match-ups pour le deck.

UWR ou UW Miracles ? :

Avant le ban de Sensei’s divining top Miracles splashait une troisième couleur : le rouge. Essentiellement présente pour la cartes de sideboard Pyroblast qui fait office de vindicate pour 1 mana contre l’ensemble des jeux bleus du Legacy. Pyroblast rend plus aisé certains match-ups historiquement très complexes pour Miracles comme Sneak and Show. Pyroblast brille également en mirror et contre les decks midranges bleus qui jouent Jace the Mind Sculptor et Snapcaster Mage. Le downside réside dans la manabase du jeu qui devient moins stable, on pioche naturellement ses Volcanic Island ce qui pose problème contre les jeux avec des Wasteland. Contre les jeux delver of secrets pyroblast ne peut pas être jouée, les parties sont souvent longues et il n’est pas rare qu’ils nous détruisent toutes nos sources de rouges ce qui va conduire à créer une carte morte à chaque pyroblast piochée. Une montagne en side peut pallier à ce problème mais elle ne permet pas de caster sereinement les autres sorts du deck et facilite les color death de bleu ou de blanc. Aujourd’hui Miracles se décline essentiellement sous sa forme UW popularisée par

Andrew cuneo un joueur platinium pro Américain qui a gagné le Grand Prix Richmond en Legacy avec une liste UW.

L’absence d’une troisième couleur permet de jouer une manabase plus stable et ouvre l’accès à back to basic Maindeck. Le metagame Legacy depuis le ban de Deathrite Shaman et de Gitaxian Probe est composé à 50 pourcent de decks non bleu, et il est donc moins problématique de se passer de Pyroblast. Back to Basics procure des free-win contre ces decks et il serait dommage de s’en priver.

La Decklist et ses cartes !

Avant de s’intéresser aux choix des cartes de la decklist je tenais à casser quelques préjugés sur le deck :

  • “Miracles est un deck contrôle très lent” : c’est vrai pour les versions qui jouent uniquement Entreat the Angels/Jace the Mind Sculptor comme win condition mais ca ne l’est plus aujourd’hui. En effet, l’impression de Monastery Mentor a bouleversé le deck. Un mentor résolu au tour 3 avec lequel on peut dégager représente souvent une victoire dans les 2 tours qui suivent.
  • “Miracles est un deck rempli de cartes situationnelles comme Terminus et Counterbalance” : comme tous les jeux contrôles, Miracles possède des cartes qui ne sont pas adaptées à tous les match-ups lors de la première manche d’une partie. Les cantrips que constituent Ponder, Preordain et Brainstorm vous évitent de piocher des cartes inadaptées à un match-up donné en trop grande quantité et interagissent incroyablement bien avec des cartes comme Terminus et Counterbalance.

Les cartes !

La manabase :

Miracles est un deck qui joue beaucoup de terrains comparé aux autres decks du Legacy, ceci s’explique par la présence de cartes chères dans son maindeck comme Jace, the mind sculptor et son orientation de deck contrôle qui va jouer des parties longues. Sa manabase très stable est l’une des forces du deck dans ce format ou les stratégies articulées autour de wasteland sont légions.

8-9 Fetchlands : Miracles est un deck qui use et abuse de cartes comme Ponder, Brainstorm et Jace, the Mind Sculptor qui fonctionnent très bien avec les fetchlands. Flooded Strand est logiquement le meilleur d’entre eux puisqu’il vous donne accès aux 2 types de terrains de base de votre jeu. En général on joue ensuite 4 fetchland bleu de notre choix. Les versions rouges avec une montagne de base vont privilégier Scalding Tarn. Le 9ème fetchland est en général un fetchland blanc  – qui donne accès à Tundra et plaine de base. Encore une fois les listes avec un splash rouge privilégieront Arid Mesa qui permet d’accéder à Volcanic Island.

1-6 Bilands : Bleu blanc Miracles joue entre une ou deux Tundra. On ne peut jouer uniquement des basics quand on à besoin de 2 couleurs de mana pour ses cantrips et ses anticréatures dans les premiers tours. On ne peut pas non plus jouer trop de bilands puisque le jeu devient alors très sensible à Wasteland. Back to Basics est une carte qui interagit très mal avec nos propres bilands. Les listes de Miracles avec du rouge jouent parfois jusqu’à 6 bilands (3 Tundra, 3 Volcanic Island). Les listes de Miracles qui jouent 3 Tundra sont celles qui veulent jouer entreat the angels. En effet avoir seulement 4 sources de blanc dans le maindeck (2 Tundra , 2 Plains) est problématique contre les jeux avec des rishadan port qui peuvent dans les parties longues nous bloquer toutes nos sources de blanc et rendre la carte caduque.

5-7 Iles : Le meilleur terrain du jeu, régulièrement la première cible à un fetchland contre un jeu inconnu pour jouer ses cantrips et construire son plan de jeu tout en évitant wasteland.

Image associée

2-3 Plaines : Même ligne directrice que pour les îles. Elles nous permettent de jouer nos removals contre les decks de créatures en étant protégé de wasteland.

0-1 Karakas : Le terrain utilitaire parfois joué dans le deck. Karakas a de multiples applications en Legacy, aussi bien pour bouncer des Gaddock Teeg, Thalia, Guardian of Thraben contre les jeux aggros, que les thons de Reanimator/Sneak and Show (en vrac Griselbrand/Iona Shield of Emeria/Emrakul the Aeons Torn…)
Malheureusement Karakas fait régulièrement office de mauvaise plaines contre les archétype où il n’est pas pertinent. Il est sensible à Wasteland encore une fois (vous l’aurez compris Wasteland on aime pas), il ne se dégage pas sous Back to Basics… Bref je préfère m’en passer.

0-2 Field of ruin : Cette idée a été popularisée par le joueur américain Anuurag Daas qui stream régulièrement sur sa chaîne Twitch. Certains terrains utilitaires posent énormément de problèmes au deck. Boseiju, Who Shelters All en premier lieu, avoir un moyen de gestion pour ces derniers est alors essentiel . Mais les 3 mana nécessaires à l’activation de field of ruin sont trop onéreux pour le Legacy et la carte à rapidement été écartée des listes.

 

Les créatures :

2-3 Snapcaster Mage : Le petit bijou d’Innistrad que l’on ne présente plus. La carte prend surtout de la valeur ajoutée dans les parties sidées ou l’on rentre des rituels/éphémères adaptés aux différents matchups. Se donner l’opportunité de multiplier les disenchant/flusterstorm contre certains matchups est essentiel. On ne veut pas en jouer plus de 3 puisque la carte reste assez chère pour le Legacy et qu’en piocher de multiples copies en début de partie est problématique.

0-4 Monastery Mentor : Apparu en Fate Reforged le moine excelle dans Miracles qui joue essentiellement des sorts non créatures à 1 mana. C’est d’ailleurs depuis son apparition que Miracles s’est imposé comme le meilleur deck du Legacy et a conduit au bannissement de Sensei’s divining top. La carte présente une synergie évidente entre les cantrips qui se remplacent d’eux mêmes par d’autres cantrips. Mentor du monastère améliore fondamentalement certains très mauvais mu du deck comme Eldrazi ou Titan Post en proposant une carte à même de créer des bloqueurs et aussi une pression qui ne peut être ignorée. Leur nombre fluctue entre 0 et 4, on ne veut pas jouer la carte dans un metagame où les removals sont trop nombreux et on la favorise au contraire dans les metagames plus lents.

0-2 Vendilion Clique : Aujourd’hui la carte n’est plus jouée MD sauf dans des metagames où les combos sont nombreux, notamment à cause de Baleful strix qui rend la carte trop médiocre. Des listes plus confidentielles de Miracles que l’on appelle “ legends Miracles “ qui jouent plusieurs Karakas MD peuvent jouer la carte en 2 exemplaires mais elles sont obsolètes aujourd’hui.

 

Les planeswalkers/piocheurs :

2-3 Jace, the Mind Sculptor : Better than all ! La carte la plus puissante du jeu, dégager avec l’arpenteur bleu est synonyme de victoire dans ce deck. Il est encore plus fort dans Miracles que dans les autres decks du Legacy pour sa synergie évidente avec les cartes Miracles. Il est médiocre dans les match-ups où il est difficile à protéger, UR delver notamment.

0-1 Teferi, Hero of Dominaria : Parfois présent en 1 exemplaire dans les listes U/W comme “catch all“ dans les mu midranges. Je n’aime pas beaucoup la carte que je trouve trop chère pour le Legacy. Elle est faible face à pyroblast et surtout moins décisive que jace.

0-4 Accumulated Knowledge : Le piocheur phare des jeux intuitions s’est fait une place dans Miracles depuis le ban de deathrite shaman. On privilégie la carte dans les metagames lents ou les mirrors de contrôles sont nombreux. Cependant il est à noter que la carte fonctionne très mal avec Force of will et est très contraignante lors des plans de side.

1-4 Predict : L’autre piocheur de Miracles aujourd’hui moins populaire que Accumulated Knowledge. Il est plus pertinent dans les match-ups où la vitesse est importante et présente moins de contraintes de side. Néanmoins la carte est médiocre quand on la pioche sans cantrips, elle conduit à prendre de mauvaises décisions sur ces derniers, se faire contrer un Predict est également problématique puisque l’on va piocher une mauvaise carte le tour suivant qui aurait dû être meulée.

La carte permet de nombreux trix en Legacy, ci dessous une liste non-exhaustive .

  • Delver of Secrets : Si votre adversaire vous révèle un instant/sorcery à son entretien pour flipper son delver of secrets vous pouvez jouer Predict et nommer la carte révélée pour piocher deux cartes.
  • Wasteland : Si votre adversaire possède une wasteland et que vous voulez jouer Predict avec un fetchland en jeu, pensez bien à sacrifier le fetchland et en réponse à cette capacité activée jouer votre Predict sur vous.

Les cantrips :

4 Brainstorm : La meilleure cartes des jeux bleus en Legacy. Encore plus dans Miracles pour sa capacité à remettre terminus/Entreat the Angels au dessus de son deck.

4 Ponder : Une autre valeur sûre. Interagit particulièrement bien avec les fetchlands.

0-4 Preordain : Depuis le ban de Sensei’s divining top en 2017, Miracles inclus d’autres cantrip dans son jeu. Preordain en fait partie, la carte fonctionne très bien pour trouver ses terrains en début de partie et est régulièrement plus forte que Ponder et brainstorm quand on n’a pas de Fetchland en jeu. Cependant Preordain est une carte qui fonctionne très mal avec Terminus, sa présence n’est donc pas automatique.

0-3 Portent : L’autre remplaçant à Sensei’s divining top. Sa synergie avec terminus est excellente (si l’on voit un terminus sur un Portent, on peut le mettre en première position et le révéler à l’entretien adverse pour le jouer en instant). Portent peut également être utilisé comme un soft lock en ciblant l’adversaire. La carte à néanmoins un défaut majeur, c’est un très mauvais topdeck. Ce qui me fait en général préférer Preordain dans mes listes qui est plus flexible.

 

Les removals :

3-4 Terminus : Paru en Avacyn Restored, c’est la carte qui a rendu les stratégies UWx dominantes en Legacy. Plusieurs raisons à cela :

  • C’est la seule wrath à 1 mana de l’histoire du jeu, et elle a naturellement supplanté Wrath of God qui était autrefois jouée dans ces stratégies et souvent trop lente pour le Legacy. Son coût converti de 1 mana la rend beaucoup plus facile à jouer au travers de spell pierce/daze/flusterstorm.
  • La capacité Miracle permet de jouer une carte en instant malgré le fait que ce soit un rituel, terminus peut donc être joué au moment le plus opportun pour le joueur du deck contrôle, en fin de tour ou à l’upkeep avec brainstorm, ou encore à la draw step par exemple.
  • Terminus met les créatures en dessous des deck, ce qui n’est pas négligeable contre les effets comme la fouille, Sword of Light and Shadow, Veteran Explorer, Matter Reshaper, Hallowed Spirit Keeper ou toute autre stratégie impliquant des créatures récursive

Désormais la carte est plus difficile à optimiser correctement en l’absence de Sensei’s divining top et elle est très mauvaise en main de départ. C’est pour cette raison que les listes les plus actuelles en joue seulement trois.

3-4 Swords to Plowshares : le meilleur removal du Legacy. Il est inconditionnel, il exile ce qui évite encore une fois les différents triggers de certaines cartes et le gain de life procuré à l’adversaire est assez peu relevant dans un deck contrôle.

Il est fréquent de le jouer sur ses propres snapcaster mage/monastery mentor dans les mu avec des sorts de burn comme UR delver. Dans les metagames où combo est dominant en jouer seulement 3 copies est un choix raisonnable.

0-2 Supreme Verdict : Parfois jouée en 1 ou 2 exemplaires dans les listes UW. Son coût de mana de 4 ne rend pas son inclusion possible dans les listes uwr qui jouent beaucoup de bilands. En effet la carte est surtout une concession aux jeux Delver of Secrets qui jouent un carré de wasteland.

0-2 Council’s Judgment : Le catch-all du deck. La carte est une excellente réponse aux permanents non créatures passé au travers des contres qui posent tant de problèmes à Miracles. Pêle-mêle les arpenteurs, Aether Vial, les équipements…

0-1 Engineered Explosives : traditionnellement présent en 1 exemplaire dans les listes UWR, la versatilité de la carte n’est plus à démontrer. C’est une réponse de choix notamment contre les decks Mox/Chalice. Engineered Explosives permet régulièrement de faire du 2 pour 1 ce qui s’inscrit tout à fait dans l’objectif du deck. La carte fonctionne moins bien dans UW stricte qui joue seulement 2 couleurs qui préfère jouer un second council’s jugement Main Deck.

Les contresorts ;

3-4 Force of Will : La carte la plus emblématique du format qui évite une domination outrageuse des jeux combos. Dans un jeu avec 20 lands on peut raisonnablement l’hardcaster en fin de partie. La carte est souvent reléguée au sideboard dans les mu non-combos puisqu’elle fait du Card disadvantage mais pas forcément en 4 exemplaires. Force of will reste la meilleur option pour lutter contre les decks qui attaquent Miracles sous de nombreux angles. On peut envisager d’en jouer seulement 3 exemplaires dans un metagame sans decks combo.

1-2 Counterspell : Miracles est un deck lent qui tend naturellement à faire des parties assez longues. Cela nécessite donc quelques contres en plus de force of Will, et ce bon vieux Contresort reste la meilleure option.

0-2 Spell Pierce : Dans les metagames chargés en combo/deck rapides. J’aime assez peu la carte puisqu’elle est souvent morte en late game.

0-2 Counterbalance : La carte est toujours présente en 2 copies dans les 75 cartes d’un deck Miracles, mais il est possible de les jouer en sideboard. Pour ma part j’ai toujours préférer les jouer MD. La carte est un solide verrou contre les decks combos une fois que l’on a stabilisé l’early game. C’est également un outil contre les decks avec des cartes récursives comme punishing fire et life from the loam qui sont résilientes face aux contres traditionnels. Counterbalance permet également une certaine forme de card sélection avec un fetch en jeu.

Back to basics :

2 Back to Basics est la carte qui justifie à elle seule de jouer uw. Elle casse une partie très facilement contre énormément de decks qui ne jouent aucun terrains de base. Autrefois jouée en side, Miracles la joue désormais MD depuis le ban de Deathrite Shaman qui permettait à l’adversaire de continuer à jouer malgré un Back to Basics résolu. Il n’est pas rare de remporter une partie à sa résolution au tour 3. La carte demeure néanmoins mauvaise contre les jeux avec bcp de basic lands comme le mirror/burn/elves ou les jeux combos trop rapides.

Le sideboard d’une liste UW :

0-2 Containement Priest : Le prêtre excelle contre réanimator et Show and Tell. Permet d’attaquer combo sur un autre angle qu’uniquement avec des contresorts. Ce point est essentiel quand vous affrontez un jeu combo en Legacy, les contresorts seuls ne suffisent pas dans la mesure où les sideboards adverses sont construits pour passer outre ces derniers avec des cartes tel que Defense Grid/boseiju, who shelters all/Xantid Swarm
Le petit humain de conspiracy fonctionne également très bien contre elves pour faire fizzle les natural order/green sun zenith et créer un bloqueur surprise lors d’une phase d’attaque.

2-3 Flusterstorm : Miracles à besoin d’augmenter sa densité de contres pour battre les decks combos et contrôle. Flusterstorm est aussi une carte qui fonctionne très bien contre les jeux remplis d’instant/sorcery comme burn/delver, sa polyvalence en fait une solide carte de side.

0-1 Entreat the Angels : Certains decks midrange arrivent à très bien grinder Miracles et l’épuiser petit à petit. Entreat the angels constitue une carte qui va complètement dominer le board en late game pour écraser ces decks. Il existe très peu de bonnes réponses à la carte autres que les wrath et les counterspells. Aujourd’hui les decks midranges sont moins populaires qu’auparavant en Legacy, l’inclusion de la carte n’est donc plus forcément automatique.

1-3 Surgical Extraction : Surgical Extraction est la grave hate de référence dans Miracles. La présence de Snapcaster Mage nous fait préférer celle-ci à une carte  plus lourde comme Rest in Peace.

0-2 Vendilion clique : A l’image de Containement Priest, Vendilion Clique est une carte qui permet d’attaquer combo sur un autre angle. La discard est un effet habituellement réservé au noir. La carte fonctionne bien également contre les decks Life from the Loam (on peut jouer la carte à la fin de la draw step adverse pour mettre un loam en dessous de son deck). La carte est moins présente qu’autrefois dans les sideboards. En effet, Baleful Strix et l’augmentation de la puissance brute des cartes en Legacy la rendent parfois obsolète.

1 Spell Snare/Counterspell/Spell Pierce : Uw Miracles à toujours une place en sideboard pour un contre supplémentaire, et les limites naturelles de flusterstorm, particulièrement lorsque pioché plusieurs exemplaires, rendent nécessaire un autre contre plus polyvalent selon le metagame attendu.

2 Disenchant : Une réponse additionnelle aux Council’s Judgment[c] contre [c]Chalice of the Void. La plupart des jeux rentrent des enchantement/artefact (Choke, Sylvan Library, Sulfuric Vortex, Chalice of the Void, Trinisphere…) pour lutter contre Miracles qui a du mal à gérer ces cartes autrement que sur la pile avec un contresort.

0-1 Gideon, Ally of Zendikar : Une arme supplémentaire contre les jeux midranges.

0-2 Humility : La carte est avant tout une concession à Sneak and Show qui est un mauvais match-up. La carte est également excellente contre BG Depths qui n’a que très peu d’outs à la carte. Néanmoins il faut garder en mémoire que la carte fonctionne mal avec Snapcaster Mage/Monastery Mentor ce qui peut s’avérer problématique dans les match-up ou ces deux cartes sont pertinentes.

0-2 Celestial Purge : Une concession au metagame. La carte rentre contre BG Depths et Mono Rouge Stompy. Celestial Purge tire son épingle du jeu aussi face à grixis pour gérer Gurmag angler / Bitterblossom / Liliana, The Last Hope.

0-1 Engineered Explosives : Une réponse de plus aux jeux tribaux/Chalice of the Void.

0-1 Leyline of Sanctity : Parfois présente en 1 exemplaire pour les match-up Storm/Burn/Belcher et les jeux avec énormément de discards comme BG Depths. En jouer une seule n’est pas trop problématique puisque la carte peut raisonnablement être jouée pour 4 mana.

0-2 Hydroblast/Blue Elemental Blast : Parfois présente en sideboard dans les metagames chargé en UR delver et en burn. C’est aussi un contresort supplémentaire contre Show and Tell. La carte est cependant très rigide et je préfère jouer une carte plus polyvalente dans mon sideboard.

0-1 Baneslayer Angel : Initié par Joe Looset il y’a quelques années et plus récemment par Andrew Cuneo. Baneslayer Angel constitue un excellent finisher qui permet de stabiliser la partie contre les jeux non combos qui n’ont pas de removal pour le détruire. C’est à dire Delver/Mono Rouge Stompy/Burn/Merfolk.

0-1 Supreme Verdict : Mêmes arguments que pour le fait d’en inclure Main Deck, tout dépend du metagame attendu.

Je vous donne ci-dessous une liste non exhaustive de toutes les options que j’ai pu essayer en sideboard de Mracles au fil des années et les cartes qui peuvent êtres jouées dans une liste UWr :

Stocklist Miracles par Thomas Méchin.

Sorts (28)
Terminus
Preordain
Ponder
Council’s Judgment
Swords to Plowshares
Counterspell
Force of Will
Brainstorm
Accumulated Knowledge

Enchantements (4)
Counterbalance
Back to Basics

Planswalkers (3)
Jace, the Mind Sculptor

Créatures (5)
Snapcaster Mage
Monastery Mentor
Lands (20)
Windswept Heath
Tundra
Scalding Tarn
Polluted Delta
Misty Rainforest
Flooded Strand
Plains
Island

Sideboard (15)
Supreme verdict
Vendilion Clique
Surgical Extraction
Spell Snare
Flusterstorm
Disenchant
Celestial Purge
Counterspell
Containment Priest

C’est aujourd’hui la liste que je joue sur Magic Online et qui me satisfait entièrement dans ce metagame. Elle se veut performante contre le mirror, les jeux combos et slow depths. Je vous la recommande vivement pour vos prochains tournois !

On se retrouve prochainement pour une seconde partie qui présentera les trix du jeu et une série de keep or mull 🙂

Thomas Méchin. @luffy49170


Si vous désirez jouer Legacy, CardRooster Co-Organise un tournoi sur Lyon le 14 Avril avec de nombreux lots ! Plus d’info ici :
https://www.facebook.com/events/2237087653169711/

Image may contain: one or more people and text

6 Comments

  • Bonjour,
    dans le paragraphe concernant Vendilion Clique, pourrais-je savoir ce que « confidentielles » était supposé signifier ?
    Merci d’avance.

    Aliquanto
    Posted 04/04/2019
    • @aliquanto , je fais références aux listes de Joe looset qui jouait vendilion clique MD , 2 karakas et des cavern of souls

      Mechin Thomas
      Posted 04/04/2019
      • Je comprends, c’était en effet mentionné dans l’article. Néanmoins, en quoi ces listes sont-elles confidentielles ?

        Excellent article en tous cas, j’ai hâte de lire les autres ! Je démarre mon voyage en legacy, et j’alterne entre Stoneblade et Miracles. Je suis donc ravi de voir ce genre d’articles sortir en même temps. Sa structure était-elle inspirée de l’autre article récent de Thomas Enevoldsen sur D&T ?

        Aliquanto
        Posted 04/04/2019
        • @Aliquanto . Plus confidentielles dans le sens  » moins représenté  » parce que elles sont assez mauvaises , le jeu fait régulièrement des colors death , il est très sensible à wasteland et la courbe de mana parfois trop haute pour le legacy . Merci 🙂

          Bien vu ! absolument , j’ai beaucoup aimé lire sa série d’articles que j’ai trouvés très agréables à lire et instructifs . Je reprend donc la même forme pour les miens.

          Mechin Thomas
          Posted 04/04/2019
  • Bonjour,

    Article très intéressant, peut on avoir un plan de side par rapport aux différents decks de la meta?

    Merci

    Slayer
    Posted 15/04/2019
    • Oui, c’est prévu dans la troisième partie 🙂

      Posted 15/04/2019

Leave a comment

Twitter

@CardRooster

Twitch.tv

CardRooster

Youtube

CardRooster

Discord

CardRooster

CardRooster © 2019. All Rights Reserved.

CardRooster est un contenu de fan non officiel autorisé dans le cadre de la Politique des contenus de fans. Ni approuvé, ni promu par Wizards. Certaines parties des matériaux utilisés sont la propriété de Wizards of the Coast. ©Wizards of the Coast LLC.